Les effets esthétiques et anti-âge des dermo-cosmétiques

L'effet rajeunissant des produits cosmétiques traditionnels est limité du fait qu'ils n'agissent qu'au niveau superficiel de la peau. Comme leurs principes actifs n'atteignent pas les couches profondes, leurs effets disparaissent assez rapidement.

Le mot "cosméceutique", contraction des termes "cosmétique" et "pharmaceutique", désigne une nouvelle génération de produits de soins issus de la recherche scientifique  pénétrant plus profondément dans la peau.


Des cosmétiques "haut de gamme"


Les cosméceutiques sont des produits à usage externe, contenant des principes actifs à des concentrations élevées, capables d’agir sur les fonctions biologiques de la peau. Par exemple, des antioxydants, comme les vitamines C ou E, sont pures et à des concentrations très supérieures à celles réglementées en cosmétologie classique (10 à 15 % au lieu de 5 % maximum pour la vitamine C et de 1 % pour la vitamine E).

Les cosméceutiques présentent également des formules de haute technologie. Par exemple, la vitamine C, qui s'oxyde très rapidement, est protégée dans une capsule se désagrégeant au contact de la peau avant de libérer la vitamine C intacte. Les combinaisons de principes actifs dans ces produits sont innovantes, une seule molécule ne pouvant contrôler tous les radicaux.

On retrouve dans l'industrie des cosméceutiques les principes en vigueur dans l'industrie pharmaceutique comme des tests normés, des essais cliniques et des publications scientifiques.

Les cosméceutiques sont essentiellement utilisés dans une optique anti-âge soit pour retarder le moment d'une intervention de médecine esthétique, soit en complément d'un traitement de médecine esthétique. Les crèmes utilisées avant ou après des soins de médecine esthétique préparent la peau au peeling ou au laser et potentialisent les effets des injections de Botox ou d'acide hyaluronique, des traitements anti-rides au laser ou avec des LED, etc.

Les crèmes cosméceutiques peuvent aussi s'utiliser tout au long de l'année contre le photo-vieillissement, les rides, les taches brunes, la peau sèche ou grasse, la cellulite et de manière générale, pour aider la peau à rester belle et saine.

Enfin, il ne faut pas confondre les cosméceutiques avec les nutricosmétiques, qui sont des compléments alimentaires ayant aussi un effet bénéfique sur la peau.


Une réponse à des besoins spécifiques


Dans le cadre d'un programme de soins quotidiens, les crèmes anti-âge vont ralentir le processus de vieillissement en favorisant l'hydratation de la peau, en stimulant la production de collagène et d'élastine et en luttant contre l'action néfaste des radicaux libres.

Elles fournissent une réponse anti-âge de qualité à tous ceux et celles qui ne souhaitent pas se tourner vers les techniques invasives.


A quel âge avoir recours aux cosméceutiques ?


Idéalement dès 20 ans pour prévenir les méfaits que peuvent provoquer les radicaux libres. A partir de 35 ans pour protéger la peau et plus tard pour corriger les marques installées, qu'on ne peut plus prévenir comme les tâches brunes ou le relâchement cutané.


Les différentes catégories de cosméceutiques


1. Pour le visage, cou, décolleté

- Crèmes, laits, sérums anti-rides jour ou nuit : pour combler les ridules, hydrater la peau et améliorer son élasticité, effet repulpant

- Contour des yeux : pour éclaircir les cernes, dégonfler et atténuer les poches pour un regard défatigué.

- Anti-tâches brunes/anti-rougeurs : pour atténuer ou éliminer les taches et limiter leur réapparition, unifier la couleur du teint

- Effet tenseur/coup d'éclat

- Action raffermissante


2. Pour le corps

- Anti-tâches brunes/anti-rougeurs

- Action raffermissante


Principaux principes actifs utilisés dans les cosméceutiques


1. Acide hyaluronique (en microsphères) : hydrate, assouplit, redensifie, répare et tonifie la peau

2. Vitamine A (sous forme acide rétinoïque, rétinol ou rétinaldéhyde) : stimule la synthèse de collagène et des fibres élastiques du derme, rend la peau moins sèche et moins rugueuse et la dépigmente. Le rétinaldéhyde est un peu moins efficace sur les rides mais mieux toléré.

 3. Acide glycolique (acide de fruit) : améliore la texture et l’apparence de la peau en supprimant les cellules mortes de la couche cornée (propriétés exfoliantes), stimule la production de collagène et d’acide hyaluronique, optimise l’hydratation de la couche cornée, augmente l'épaisseur et l'élasticité de la peau, évite l'apparition de tâches brunes.

4. Vitamine C pure (acide ascorbique) : bloque les radicaux libres générés par les rayons U.V, le stress, le tabac, la pollution,... (propriétés anti-oxydantes), stimule la synthèse de collagène, contrôle la production de mélanine, éclaircit le teint et hydrate la peau. Effet réparateur après exposition solaire.

5. Vitamine E : protège la peau des radicaux libres (action anti-oxydante et hydrate la peau.

6. Vitamine B5 (acide pantothénique): favorise la croissance et la résistance de la peau et des muqueuses. Propriétés hydratantes.

7. Coenzyme Q10 (Ubiquinone) : protège la peau contre les radicaux libres, agit en synergie avec la vitamine E.